Au même titre que la mode ou la cuisine, les goûts en matière de littérature sont subjectifs. Ainsi, il est difficile d’émettre un avis objectif.

Mais c’est sans compter sur la technique. En effet, si l’on se cantonne au simple « j’aime »/ « j’aime pas », on privilégie cet aspect subjectif au détriment de la technique. Or, écrire c’est avant tout mettre en pratique un nombre incalculable de techniques. De leur maîtrises découle la qualité de l’ouvrage.

Pour y remédier, et parler au plus grand nombre, j’ai créé mon propre système de notation. Consciente qu’une note sur 5 ou 10 pouvait être perçue différemment d’une personne à l’autre, j’ai opté pour un système de badge annonçant un verdict clair et sans équivoque.

Pour la fiction

déceptionOn démarre avec le pire que vous pourriez rencontrer : La déception du mois ! Il fait partie de ceux que j’attribue le moins souvent. En effet, ce n’est pas de gaité de cœur que je l’utilise. Il souligne avant tout des problèmes techniques majeures

je recommandeVient ensuite le fameux « Je recommande », pour tous les ouvrages exempte de problèmes, qui se laissent lire, mais ne m’ont pas emballés plus que ça.

je recommande chaudementOn continue avec son cousin, « Je recommande chaudement ». Comme le précédant, il vient souligner l’absence de problèmes, mais s’en distingue par la présence d’un petit truc en plus qui rend l’ouvrage attachant. Cela peut-être des bonnes idées ou l’esquisse d’une écriture symbolique.

coupdecoeurJ’ai créé  le « coup de cœur » pour des ouvrages proches de la perfection, qui maîtrisent parfaitement les codes et techniques littéraires et vont un peu plus loin dans l’écriture symbolique.

coup de foudrePour finir, la plus haute distinction : « le coup de foudre ». Il revient aux ouvrages parfaits maîtrisant les codes de l’écriture standard et symbolique. Avec le tout premier, il fait partie de ceux que j’attribue le moins souvent, car la perfection est rare.

NB : L’écriture symbolique étant un ensemble de techniques pas toujours connues des auteurs et assez difficiles à manier, je me refuse de sanctionner les œuvres qui n’en ont pas du tout recours.

Étant donné que je lis de tous et pour tous les âges, je souhaite également avertir les jeunes qu’un contenu peut ne pas leur être destiné. Pour ce faire, j’ai opté pour la mise en place de deux éléments visuels :

  1. Une section séparée pour la New Romance et le M/M
  2. Une mention écrite dans la section « Pour quels lecteurs ? »
  3. Un pictogramme 18+ associée au verdict.

Vous ne pourrez pas dire que je ne vous aurez pas prévenus !

Et les documentaires alors ?

Ce type d’ouvrage ne se lit pas de la même façon que de la fiction. Cependant, il est toujours possible de juger sa qualité. Pour ce faire, j’utilise plusieurs critères :

  • Un contenu compréhensible par le plus grand nombre
  • Une intemporalité absolue (ou presque)
  • Une valeur ajoutée pour le lecteur.

Must read !

Si les badges mentionnés précédemment pourraient convenir, j’ai décidé d’en créer un pour récompenser les meilleurs documentaires : Must Read ! Ainsi, vous pourrez y aller les yeux fermés.

Publicités