Je suis auteur(e) et je cherche faire la promotion de mon livre. Puis-je vous solliciter pour réaliser une interview ?

Malheureusement, non. Je sélectionne moi-même les auteurs que je désire interviewer selon des critères qui me sont propres. La plupart du temps, il s’agit de points de détails qui piquent ma curiosité à la lecture. Mais cela peut également se faire si le roman est un Coup de Cœur ou de Foudre ou encore que son auteur fait partie des habitués de la Bibli’.

J’ai été contacté pour une demande d’interview. Comment cela va-t-il se passer ?

Dans un premier temps, je vais vous transmettre un questionnaire au format .doc. Il contient la trame de l’article et les questions.

N’hésitez pas à développer vos réponses, les lecteurs y trouveront plus de plaisir qu’avec des réponses courtes et stéréotypées. Gardez à l’esprit que cet article est le vôtre. Vous pouvez y mettre ce que vous voulez.

Une fois remplis, il vous suffit de me retourner le questionnaire avec le visuel (photo ou avatar pro) qui vous convient.

Ensuite, je me charge d’éliminer les coquilles résiduelles et d’ajouter des répliques (en bleu) en fonction de vos réponses de manière à rendre l’échange plus vivant. Vient enfin le moment de la planification à l’issue de laquelle, je vous transmettrais le lien de l’article pour vous aider à le relayer sur vos réseaux sociaux.

Pourquoi faut-il transmettre un visuel ?

Pour des raisons de mise en page uniquement. Un article contenant des visuels (photos, vidéo Youtube, smileys ou encore gifs animés) est plus vivant et attire davantage l’œil des lecteurs.

Par ailleurs, vous êtes libre de modifier le visuel à tout moment. Avant comme après la parution de l’article. Pour cela, il vous suffit de me contacter par mail ou via Facebook, m’avertir de votre souhait de modifier le visuel transmis et me joindre le nouveau.

Le lien transmis ne fonctionne pas. Est-ce normal ?

Oui, les liens ne sont actifs qu’à partir du jour J. Un peu de patience.

Un auteur peut-il être interviewé plus d’une fois ?

En principe oui, si tant est que les deux interviews ne sont pas trop rapprochées dans le temps (plusieurs années entre chacune) et que j’ai matière à poser des questions qui apportent quelque chose de différent comparé à la précédente interview.