Short Edition

Bonjour à tous,

Que ce soit pour répondre à un AT ou tenté par la facilité qu’inspire un texte court, vous êtes nombreux écrire (ou planifier de le faire) des nouvelles et textes courts.

Or, contrairement à ce que l’on croit, plus un texte est court et plus il est complexe.

Longtemps privilégiés pour faire émerger des jeunes talents, les formats courts souffrent aujourd’hui de sous-représentation dans le paysage éditorial (traditionnel comme indépendant). Dans le même temps, le genre explose chez les auto-édités. Forts de ces constats, Short Edition s’est donné pour mission de « propulser la littérature courte ». Entendez par là : « tout ce qui se lit d’un trait en moins de 20 minutes ! « . Tout de suite, ça réduit le champ des possibles.

Jeune pousse en constante évolution

Short Edition a vu le jour en 2011 du côté de Grenoble, créée par 4 passionnés de littératures (courtes) et de technologies. En 2015, Short Edition ouvre un second site dédié à la jeunesse (et interdit aux parents).

Mais la transformation arrive un an plus tard avec le distributeur d’histoire courtes. Il s’agit d’une borne connectée, capable d’imprimer, à la demande, des histoires de 1 à 5 minutes. Ces dernières sont pré-sélectionnées et ciblées en fonction du public. L’accès gratuit, dans des lieux inattendus et la mixité entre papier et numérique contribuent à promouvoir la culture.

Leur mission : propulser la littérature courte. Pour ce faire, Short Edition mise sur la communauté et la technologie. Il faut dire qu’allier les formats courts aux nouvelles technologies est une promesse qui fait rêver. Flexible, la littérature courte s’adapte à tous les supports (même les plus originaux) et aux habitudes des lecteurs. Que l’on ait moins le temps, que l’on prenne les transports, où qu’on aime moins bien lire… Les formats courts sont les plus faciles à appréhender.

Une double ligne éditoriale

La ligne éditoriale de Short Edition est divisée en 5 catégories qui correspondent à un format spécifique. À l’intérieur de ces catégories, le contenu y est décliné par genre et tous sont acceptés.

  • Nouvelles
  • BD courtes
  • Poèmes
  • Très très courts (pas plus de 3 minutes de lecture)
  • Classiques (domaine public)

Côté Short Edition Jeunesse, c’est un peu différent, puisque le site est repensé en fonction du temps que le petit lecteur souhaite consacrer. Et juste en-dessous, de jolies couvertures pour donner envie de s’y lancer à corps perdu et sans regarder le temps passer.

De quoi challenger les enfants pour leur transmettre le virus de la lecture. D’autant que juste en-dessous, de jolies couvertures colorées attirent l’œil. Elles nous invitent se lancer à corps perdu dans la lecture, sans regarder le temps passer.

D’autant que 100 % des œuvres éditées est accessible gratuitement ! Une aubaine pour les lecteurs frileux, comme les addicts’.

Par contre, si vous avez adoré une oeuvre et voulez ajouter un Like ou un commentaire, il faudra créer un compte et pourquoi par rejoindre le Comité de lecture.

Et une double méthode de soumission

Comme évoqué un peu plus haut, Short Edition se définit comme « une plateforme communautaire ». À ce titre, il propose 2 biais pour la soumission des manuscrits.

Short Edition propose 2 types de Prix :

Le Grand Prix : un concours permanent et sans contraintes qui comporte 4 éditions par an pour 6 lauréats par édition.

Les Prix Éphémères : véritables tournois limités dans le temps, avec contraintes (thème, genre et/ou forme), ils se déroulent en 2 phases (Qualif’ & Finale) avec au moins 2 lauréats à l’arrivée.

Contrairement aux AT organisés chez la majorité des éditeurs, les Prix de Short Edition mettent à contribution la communauté. Dans les 2 cas est prévu un Prix du Public (décerné par le Comité de Lecture ou la Communauté) et un Prix du Jury (décerné par l’équipe éditorial).

Les lauréats se voient offrir des cadeaux, mais surtout un contrat d’édition de 18 mois minimum. Avec à la clé la possibilité d’être diffusé sur de nombreux supports : distributeur d’histoire courtes, recueil ou encore par le biais de médias partenaires…

La publication libre permet d’avoir accès à une zone de travail dans la veine de ce que propose Wattpad ou Scribay.

Vous pourrez y stocker votre production et la retravailler à votre guise, demander des conseils pour vous améliorer, informer vos abonnés des dernières sorties…

Mais aussi participer aux différents prix et faire partie de nouveaux talents.

Zoom sur les partenariats

De nos jours, le partenariat est un outil indispensable pour se faire connaître et espérer sortir du lot. En la matière, Short Edition les développe tous azimuts.

  • Publications régulières dans : Le Quotidien du Médecin, Notre Temps et sur la tablette Ardoiz de La Poste ;
  • Mini livres-audio en collaboration avec Orange ;
  • Publications jeunesse en partenariat avec Zagatub avec 2 objectifs : encourager la lecture & offrir des ressources pédagogiques gratuites pour les enseignants ;
  • Prix Éphémères organisés avec Phosphore pour publication dans le magasine.

Utopie ou rêve éveillé ?

Ni l’un ni l’autre ! À première vue, on est tenté de se demander comment cette maison d’édition fait pour tenir depuis 2011 en proposant du contenu gratuit ! Surtout quand on voit comment certaines réussissent péniblement à devenir rentable (ou pas) avant de fermer boutique après quelques années d’existence.

La pub ? La revente de données ? La vente d’abonnements ou autre « accès premium » ?

Eh bien non, aucun de ceux-là. En fait, contrairement à ses concurrents, Short Edition ne met pas tous ses œufs dans le même panier et préfère diversifier ses activités.

Mais si c’est gratuit, quid des droits d’auteur ?

Rassurez-vous les droits d’auteurs ne sont pas une chimère. Si l’accès est gratuit en ligne, d’autres solutions (comme les recueils ou des projets menés avec les partenaires) sont payantes ou monétisées. Grâce à elles, Short Edition fait rentrer une partie de ses bénéfices et peut reverser des royalties à ses auteurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s