[Fantasy] Galénor T2 ~ Le Dernier Gémini par Audrey Verreault

Galénor 2

Bonjour à tous,

Avec le confinement, je suis sûre que vous ne rêvez que d’une chose : partir à l’aventure ! Vous évader de vos quatre murs pour rencontrer du monde et sentir votre cœur battre à toute allure.

Alors installez-vous, car vous êtes au bon endroit.

Attention, cette chronique est basée sur le tome 2 de la série Galénor. Si vous n’avez pas encore lu le tome 1 : Le Livre des Portes, je vous propose de découvrir ma chronique.

Sans plus de préambules, place au Dernier Gémini, second volet de la quadrilogie Galénor. Sorti en mars 2020, toujours en auto-édition. Cette fois-ci, c’est Daphnée qui vous expliquera de quoi il retourne.

Je remercie Audrey Verreault pour sa confiance renouvelée.

Pour quels lecteurs ?

– Ados-adultes

– Inconditionnels de fantasy orientée vers la magie

– Personnes souhaitant écrire un roman à narrateur multiple

L’intrigue

« Asmodée est de plus en plus radical avec sa politique anti-inferniths… Il veut qu’on les envoie tous à la prison d’Astheroth pour les interroger et les pister… Puis il y a ces magiciens avec leurs masques en forme de têtes de corbeaux qui rôdent à travers Galénor et attaquent des villages. Personne ne sait d’où ils viennent. Ni ce qu’ils veulent. Moi je m’en doute. Ils ont assassiné mes parents adoptifs… Je pense qu’ils cherchaient ce qu’ils m’ont légué… J’essaie de chasser tout ça de mes pensées…

Nous avons presque tout épuisé nos réserves de poudre d’artanis et nous, magiciens, ne pourrons bientôt plus exercer notre magie.

Asmodée a mis la main sur une pierre de Kartane qui pourra peut-être remplacer l’artanis et mettre fin à la pénurie magique qui plane sur notre monde. Or, le Kartane figure parmi les substances les plus convoitées de l’univers…
Nous avons été mandatés, moi et les autres géminis pour protéger cette pierre jusqu’à ce que les alchimistes aient terminé leurs recherches.

Nous sommes en fonction. Cette nuit, j’ai la pierre, dissimulée sur moi. La fête bat son plein. La salle est bondée. Un homme encapuchonné franchit la porte d’arche. Des ailes noires pendent à son dos. Il sort du lot, mais il y a autre chose… »

– Daphnée

Fantasy, magie et romance vous attendent dans ce deuxième tome de Galénor où nous suivons cette fois-ci Daphnée, accompagnée de ses amis géminis – JudyAnn, Tom et Kyle, ainsi que de Vincent, leur nouvel allié vampire.

Mon avis

Comme le montre la quatrième de couverture, ce tome 2 sera totalement différent du premier dans sa narration. Là où nous suivions majoritairement JudyAnn, c’est Daphnée qui prend la relève et on passe d’un seul narrateur extérieur omniscient à 14, tous la première personne. Et le changement de narrateur n’a pas lieu que d’un chapitre sur l’autre, mais plusieurs fois par chapitre. Si vous n’êtes pas habitué à ce genre de changement radical au sein d’une série, il possible que ça vous déroute. Rassurez-vous des glyphes sont là pour vous indiquer qui parle.

Parfois, même un peut trop, car il arrive de suivre le même personnage sur plusieurs scènes et plusieurs glyphes pour nous rappeler qu’on suit toujours le même personnage. Pour le coup, je suis moins fan, car le contexte suffit à s’en rendre compte.

Je vous vois déjà avec vos yeux ronds et votre mâchoire pendante. Oui, dit comme ça 14 narrateurs, ça peut faire beaucoup, mais comme plus de la moitié de ces narrateurs sont des personnages du premier tome (les 4 géminis, Mérindol, Vincent, Asmodée et Calchas), ça fait autant de personnages qui vous sont déjà familiers.

Voilà qui relativise le nombre de narrateurs à découvrir et l’auteure nous laisse le temps de se les approprier un à un. Tous travaillés plus ou moins en profondeur selon leur impact sur l’intrigue, ils ne demeurent pas moins cohérents et surtout, identifiables.

En fait, comme vous pourrez le constater par vous-même, le talon d’Achille de ce type de narration n’est pas tant la multiplication des narrateurs que la multiplication des révélations déjà connues. Je m’explique. Comme tous les personnages ne sont pas toujours ensemble, quand un ou plusieurs personnage(s) accède à une révélation, il doit l’expliquer aux autres. En tant que lecteur, vous lisez donc plusieurs fois la même explication de façon plus ou moins longue. Plus l’information est complexe et plus cela peut vous aider à l’assimiler sans avoir à relire le passage en boucle. Mais quand celle-ci est simple, le risque, c’est la redondance.

De quoi évoluer progressivement face à une intrigue qui démarre sur les chapeaux de roues.

En effet, si dans le tome précédent, l’auteure prenait le temps de poser le décor, expliquer les différences entre les races d’êtres magiques et les multiples dimensions. Là, on rentre directement dans le vif du sujet et presque aussitôt dans le cœur de l’action. Au programme, de multiples combats et une petite visite dans deux nouvelles dimensions.

Si vous aimer imaginer les lieux et personnages, vous allez vous régaler et en prendre plein la vue à l’instar cette petite description, que j’adore.

« Tom, Kyle et Vincent portaient tous les trois des costumes traditionnels de Kormik qui consistaient en d’élégantes redingotes aux boutons argentés avec des pantalons moulants. La tunique de Vincent était noire, celle de Tom, verte émeraude et celle de Kyle, bleu royal. JudyAnn et moi avions revêtu de longues robes bouffantes à crinolines que ma sœur géminie nous avait dessinées et ensorcelées. La mienne était d’un rouge profond et semblait prendre feu lorsque je tournais. La sienne possédait des motifs de papillons qui voltigeaient lorsqu’elle se déplaçait. Elles étaient déroutantes et magnifiques. Nous portions finalement tous des masques aux couleurs de nos tenues respectives. »

Bref, rien à redire ou presque. En fait, je n’ai que deux petites choses à lui reprocher :

  • Des lourdeurs de style qui, si elles n’ont pas d’incidence sur le rythme de la lecture et sa fluidité, alourdissent l’ensemble.
  • Les descriptions des scènes de combat sont parfois trop peu détaillées pour se projeter complètement.

Dommage.

Le Verdict

Avec son intrigue bien ficelée, cohérente à tous points de vue et menée d’une main de maître, Le Dernier Gémini est la digne suite des aventures de nos héros dans l’univers de Galénor. Ajoutez-y un démarrage en flèche, un mystère qui s’opacifie progressivement pour un suspense toujours plus intense – même si nos héros s’accordent quand même quelques petites pauses romantiques – et des révélations plus impressionnantes les unes que les autres… Bref, je ne peux que vous le recommander.

D’autant qu’en ce moment, il sera le compagnon idéal de vos évasions intellectuelles. Dépaysement garanti !

Dans un sens, je trouve ça pas plus mal de passer de JudyAnn à Daphnée, car cela permet de travailler encore plus en profondeur ce personnage/narrateur central.

Comme annoncé par Audrey, le tome 3 est actuellement en cours d’écriture et quatre sont prévus au total. Alors les paris sont ouverts ! D’après-vous, qui de Tom ou Kyle sera le prochain personnage central ? N’hésitez pas à vous servir des commentaires pour faire vos pronostics.

En attendant la prochaine sortie, rendez-vous sur le site de l’auteure ou sur son Facebook.

Suivez le lien pour vous procurer ce livre.

je recommande chaudement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s