[Heroic/Dark fantasy] Chroniques des secondes heures de Tanglemhor T4 ~ La Tour-Sans-Entrée par Azaël Jhelil

Tanglemhor 4

Bonjour à tous,

De retour des terres glacées de l’Australie, retrouvons les conjurés dans le voyage retour jusqu’à la Citadelle de Krûl et plus précisément la fameuse Tour-sans-Entrée, dans laquelle seul l’Ombre avait pu s’introduire.

Publiée le 15 janvier 2020, La Tour-Sans-Entrée est le 4ème opus de la Saga Chroniques des secondes heures de Tanglemhor et celui qui clôt le cycle de L’Œuf de Tanglemhor.

Attention, si découvrez la série par le biais de cet article, je vous invite à vous reporter aux articles des tomes précédents afin d’éviter tout spoiler. À savoir, dans l’ordre :

L’Oeuf de Tanglemhor

L’Odyssée du Liokûmkän

La Pyramide du Lac Perdu

Pour quels lecteurs ?

– Tout public

– Inconditionnels de fantasy

– Personnes souhaitant construire une saga de fantasy à plusieurs cycles

L’intrigue

« Elle eut beau se débattre de toutes ses forces, le voleur l’entraîna au sol et raffermit sa prise, implacable. Enfin, alors que sa victime commençait à renoncer à la lutte, il lui susurra d’une voix sourde :
 Je suis un infidèle et un meurtrier. »

Après leur périple dans le Jardin de l’Hiver, les conjurés sont de retour dans les terres du Levant.
Alors que se dresse devant eux la toute puissance du Premier vindicateur, ils doivent désormais s’introduire au cœur même de la forteresse impériale.
Les démons rôdent…
Il faut détruire l’Œuf de Tanglemhor.

Mon avis

À la lecture de la quatrième de couverture, on imaginerait presque un roman linéaire et très direct. Mais si, comme moi, vous avez dévoré les trois précédents tomes, vous ne vous laisserait pas prendre. Pour rappel, à la fin de La Pyramide du Lac Perdu, la Conjuration reprenait le large avec les marins du Liokûmkän à leur trousse. Le trajet retour ne s’annonçait pas de tout repos et c’est peu de le dire. D’ailleurs, il ne ressemble en rien à l’allée, racontée dans L’Odyssée du Liokûmkän. Cependant, ce périple reste riche en péripéties et vous verra encore voir du pays.

« Iriôn brillait haut dans le ciel, réchauffant leurs âmes levantines. Il leur semblait plus généreux, plus chaud que dans les terres du Sud. Les embruns arrachés par la brise d’Ymnameyt leur rafraîchissaient agréablement le visage. Le vent venait sans aucun doute du continent. Il avait un parfum léger, joyeux, qui leur mit du baume au cœur. Il sentait les fleurs des champs. Il sentait le printemps.

Il sentait la maison.

Les conjurés arrivaient enfin au bout de leur voyage. »

On retrouve avec plaisir les conjurés avec leurs démons, leur bonne humeur, leurs taquineries qui nous font toujours autant rire sous cape. Grands absents du précédent volume, l’Assassin Rouge fait son grand retour – même s’il n’est plus autant mis en avant que dans les deux premiers. De nouveaux personnages font leur apparition et le travail réalisé dessus est toujours aussi égal – avec au passage des nombreux passages comiques et des révélations du type « d’où l’Ombre tire-t-il son surnom ». Un pure régal.

Les notes, si particulières, sont également au rendez-vous. D’ailleurs, voici mes deux préférées. Même si j’avoue que ça a été dur de les départager.

[36] Malgré ses protestations, elle fut bien obligée de revêtir le manteau du guerrier nain. C’est susceptible, un nain. Ça se vexe facilement, un nain. C’est un roc au cœur tendre, un nain.

[37] C’est aussi de mauvaise foi, un nain.

D’abord plutôt orientée heroic fantasy, l’intrigue devient de plus en plus dark à mesure de son déroulé.

Au niveau du style, rien de nouveau. Toujours autant travaillé et fluide entrecoupé de descriptions poétiques qui créent des paysages sublimes. Les scènes d’actions vous plongent au cœur des combats. Bref, Azaël reprend ce qui fonctionnait à merveille dans les tomes précédents, pour notre plus grand plaisir.

Très bien ficelé, ce premier cycle permet au lecteur de visiter les moindres recoins des cartes de l’univers. Un peu comme un circuit touristique, mais à la sauce fantasy et un danger omniprésent. Un magnifique voyage que le lecteur n’est pas prêt d’oublier.

Comme d’habitude, vous retrouverez à l’issue de votre lecture les annexes avec le lexique des termes inhabituels, mais également 2 cours récits : L’Œuf de Tanglemhor et De la lycanthropie. De quoi patienter avant de dévorer la suite.

Saga Tanglemhor - Cycle 1

Le Verdict

Ce tome s’inscrit dans la continuité des précédents. Azaël Jhelil reste égal à lui-même tout en nous donnant un roman très qualitatif. Ficelé et mené à la perfection, agrémenté de pointes d’humour, il se révèle d’une efficacité redoutable.

La tension et le danger montent en parallèle l’un de l’autre, si bien qu’on s’attend à un combat final épique contre le Premier Vindicateur. Si celui-ci a bien lieu, il m’a un peu laissée sur ma faim et je vous laisse en découvrir la raison. Cependant, cela n’entache en rien ses nombreuses qualités.

D’ailleurs, vous pourrez compter sur la Bibli’ pour vous faire découvrir la suite des aventures de la Conjuration de Tanglemhor !

Si vous découvrez la saga par le biais de cet article, je ne peux que vous la recommander tant elle est pour moi, une valeur sûre du genre.

Rendez-vous le 28 mars pour découvrir les coulisses de la création de la saga.

En attendant, n’hésitez pas à retrouver Azaël Jhelil sur Facebook.

Suivez le lien pour vous procurer ce livre.

coup de foudre

3 réflexions sur “[Heroic/Dark fantasy] Chroniques des secondes heures de Tanglemhor T4 ~ La Tour-Sans-Entrée par Azaël Jhelil

  1. Bonjour Léona !
    Mille mercis pour cette chronique toute en finesse, même si la fin te laisse sur ta faim. C’est afin de mieux te garder affamée pour le cycle de Liberté, qui révèlera le fin mot de l’histoire. Tu sauras enfin qu’à la toute fin… M’enfin, non ! Je ne divulguerai rien, te laissant à nouveau sur ta faim.
    Merci encore !
    Azaël

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s