[Novella/Steampunk] Les Héritiers de l’horloger par Andrea Deslacs

Les Héritiers de l'horloger

Bonjour à tous,

Un deuil, c’est, en principe, beaucoup de souffrances. Mais c’est aussi – et plus souvent qu’on ne le croit – une bataille pour l’héritage. Que celui-ci soit réel ou fantasmé. C’est le thème qu’a choisi d’aborder Andrea Deslacs dans sa novella Les Héritiers de l’horloger.

Publié en 2018 aux Éditions Hydralune, ce spin-off constitue un excellent point de départ avant de vous plonger dans une série plus large, consacrée à Darkwood.

Pour quels lecteurs ?

– Tout public

– Passionnés de steampunk

– Personnes souhaitant écrire une novella

L’intrigue

Kyle et Wilson, fils de l’un des plus grands horlogers de Darkwood, ont été spoliés injustement de leur héritage.
Armes au poing, matériel de cambriolage en bandoulière, les voilà prêts à pénétrer dans la demeure familiale abandonnée. Là où le plus jeune des frères n’est que colère, l’aîné est nostalgie. Quant à l’aventure, elle s’annonce risquée. Où cette quête revancharde sur les terres de leur passé les mènera-t-elle ?

Les Récits d’Un Autre monde se déroulent dans le même univers que Heaven Forest, tout en restant indépendants. Après avoir voyagé jusqu’au Nouveau Monde dans La Fièvre de l’or rouge, nous revenons à Darkwood avec Les Héritiers de l’horloger, une nouvelle saupoudrée d’un soupçon de steampunk et d’uchronie.

Mon avis

À travers cette novella, l’auteure traite le délicat sujet du deuil et de l’héritage d’une façon novatrice. En effet, inutile de chercher le pathos, car vous ne trouverez que vengeance et nostalgie.

Comme toute bonne novella, l’intrigue est basée sur une réaction en chaîne, qui entraîne nos deux héritiers dans le passé, à la recherche de leurs souvenirs pour accepter le passé et enfin aller de l’avant… et grandir. En cela, ce récit fait figure de rite de passage à l’âge adulte.

L’auteur développe deux thèmes centraux : les inventions et les oiseaux.

Si tout deux sont des évocations différentes de la liberté, l’unification de ces deux thèmes sous la firme d’oiseaux articulés crée une ambivalence. Ni vraiment libre, mais pas enfermé non plus. Cependant, ces oiseaux font écho à l’enchaînement psychologique des deux frères et leur nécessité de résoudre les problèmes du passé.

« Grâce à ces longues séances de décorticage, Kyle avait pris goût à la recherche et à la mécanique. L’usage croissant des galettes de manaschiste, combustible révolutionnaire, était en train de changer le visage du monde et jamais les inventions ne s’étaient multipliées aussi vite qu’en cette fin de XIXè siècle. L’intérêt de Kyle pour les machines lui avait ouvert de nombreuses possibilités professionnelles. Avec un diplôme d’ingénieur, il aurait dû à cette heure se trouver dans son atelier, afin d’établir de nouveaux prototypes pour répondre aux demandes de ses clients, de Thames, et non faire le pied de grue devant l’ancienne résidence familiale à plus de deux cent miles à l’ouest de la capitale. D’autant qu’il n’était plus ici chez lui… »

Simple, sans fioritures, le style est direct et efficace. Les descriptions sont suffisamment fournies pour nous permettre de nous représenter les personnages, les décors et créer une ambiance so British. Avec son incipit progressif, il happe le lecteur et révèle son potentiel immersif.

Bien qu’assez peu nombreux, les personnages sont variés, bien travaillés et cohérents.

Le Verdict

En bref, Les Héritiers de l’horloger est une novella très bien construite, envoûtante et rondement menée.

Si l’univers de Darkwood vous attire, sachez que Andrea l’a développé dans une série de 4 romans. De ce fait, cette novella un excellent moyen de le découvrir avant de dévorer le reste.

Personnellement, je ne lui trouve aucun défaut. Comme c’est assez rare, autant le souligner. En revanche, grâce à son format court, il saura ravir les personnes qui lisent peu, voire pas du tout, et initier ceux qui ne connaissent pas le steampunk et qui aimeraient démarrer en douceur.

Après votre lecture, Hydralune vous invite à prolonger le plaisir grâce aux multiples idées de lecture. Assez courtes, elles se composent d’un résumé et d’un extrait relativement succinct. De quoi enrichir votre PAL en SFFF.

Suivez le lien pour vous procurer ce livre.

Coup de Foudre New

Une réflexion sur “[Novella/Steampunk] Les Héritiers de l’horloger par Andrea Deslacs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s