[Fantastique] Les Aventures Occultes de Lady Bradsley par Olivier Saraja

Lady Bradsley

Bonjour à tous,

Policier et paranormal. À première vue, ces mots n’ont pas grand-chose en commun au point qu’on pourrait presque les croire antinomiques. Mais c’était sans compter sur Olivier Saraja.

Avec l’intégrale des Aventures Occultes de Lady Bradsley, Olivier Saraja signe son 8 ouvrage et ça se voit. Publié depuis le 1er avril aux Éditions du 38, il a de quoi convertir le plus sceptique des Saint-Thomas.

Un grand merci aux Éditions du 38 pour leur confiance renouvelée.

Pour quels lecteurs ?

– Ados-Adultes

– Fans de sciences occultes

– Personnes voulant se lancer dans une série d’aventures

L’intrigue

Lady Bradsley est une jeune veuve douée de talents particuliers : elle parle aux morts, elle décrypte les souvenirs qui imprègnent les lieux qu’elle visite. Que ce soit au service de la Couronne britannique, du British Museum ou encore pour ses intérêts personnels, elle sillonne le monde du début du XXe siècle, en proie aux rivalités coloniales entre l’Angleterre, la Belgique et la France, pour résoudre les mystères occultes qui s’offrent à elle. Mais tandis que le spectre de la première guerre mondiale se profile, comment gérera-t-elle sa malédiction personnelle ? En effet, Lady Bradsley est elle-même hantée par Henry, le fantôme de son mari, dont l’amour est si fort qu’il transcende les frontières entre les mondes.

Quelque part entre Adèle Blanc-Sec et la nièce imaginaire d’Indiana Jones, nous vous invitons à prendre place à ses côtés dans ces aventures qui la mèneront de Hong Kong à Londres, en passant par le Népal, Baghdad ou encore la colonie du Dahomey, en Afrique. Le monde et ses mystères occultes ne sont pas assez grands pour les talents médiumniques de Lady Bradsley !

Mon avis

Cet intégral comprend 5 tomes à raison d’une aventure par tome. Assez rapidement, on se rend compte que celles-ci sont construite suivant le même modèle : une progression sur 4 chapitres suivis d’un petit épilogue en italique. Toutefois, elles se déroulent dans un pays chaque fois différent – et stratégique vis-à-vis de l’époque. Ceci entraîne un effet de répétition-variation qui, s’il donne des points de repère au lecteur, l’empêche d’anticiper l’intrigue et donc de s’ennuyer.

Il faut aussi ajouter que l’ensemble de ces aventures suit une progression logique. En effet, les personnages récurrents évoluent, de nouveaux font leur entrée. La difficulté des enquêtes augmente et avec elle, la prise de risques. Quant aux manifestations paranormales, elles sont variées, spécifiques à chaque pays et leur dangerosité va croissante également.

Au niveau des personnages, si Lady Bradsley est bien évidemment la protagoniste, on remarque un noyau dur composé des 4 personnages récurrents. Ils sont très bien travaillés, sont dotés d’un caractère propre et évoluent tout au long des 5 aventures.

Les autres sont uniquement en lien direct avec l’aventure en cours et connaissent donc une évolution assez faible. Notons que ce procédé rapproche, a minima, les enquêtes de Lady Bradlsey de celles, plus cartésiennes, de Sir Arthur Conan Doyle.

Quant au style, il se révèle d’une efficacité redoutable. Fluide, sans fioritures et très imagé, il assure au lecteur de voyager avec Lady Bradsley. Dans le détail, chaque épisode est doté d’un incipit progressif – permettant ainsi une meilleure adhésion du lecteur – et d’un narrateur externe omniscient, pour égrainer les indices au fur et à mesure.

La narration, elle, est au passé à l’exception des petits épilogues de fin d’enquête, qui sont au présent. Si vous n’êtes pas habitué à ce changement de temps, vous serez sans doute un peu surpris au début, mais comme ces passages sont assez courts, on s’habitue vite. Pour finir, on soulignera le rythme narratif en parfaite adéquation avec l’action, contribuant au passage à l’immersion dans le récit.

« Lady Bradsley s’émerveilla en découvrant la baie qui la séparait du continent. Non seulement était-elle peuplée de navires européens, parmi lesquels le géant de fer Hope toujours amarré, mais aussi d’une multitude de sampans, ces petits bateaux traditionnels à fond plat et à voile unique qui évoquait les ailes fragiles des papillons. Toutes ces embarcations stationnaient à proximité des entrepôts d’encens dont s’échappaient des effluves puissants. »

Seul bémol, quelques coquilles subsistent. Si elles sont peu nombreuses, elles ne passent pas suffisamment inaperçu pour éviter de couper le rythme de lecture.

Le Verdict

Les Aventures Occultes de Lady Bradsley est un excellent intégral par lequel transpire l’expérience d’Olivier Saraja.

Je salue, au passage, le travail de recherche pour reproduire les décors et le parlé typiques des différentes cultures et surtout de l’époque. Ainsi que celui mené sur les mythologies européennes, mais aussi asiatiques et africaines, un peu moins fréquentes dans le paysage littéraire. Ces aventures recèlent une mine d’informations pour tout amateur de surnaturel.

En bref, un intégrale très immersif qui se révèle tout autant addictif. Je ne sais pas vous, mais il m’a donné envie de dévorer la biographie de l’auteur. Affaire Auteur à suivre, donc et vous aussi vous pouvez également le faire à travers son blog et Facebook.

Suivez le lien pour vous procurer ce livre.

coupdecoeur

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s