[Fantastique] Rose & Alessandro T1 ~ Les confréries secrètes par M.M. Georges

Rose & Alessandro T1

Bonjour à tous,

Venise, ville du romantisme à l’italienne. Mais à l’instar de son carnaval, cette ville sait cultiver sa part d’ombre. C’est le lieu qu’a choisi M.M. Georges pour y installer sa série Rose & Alessandro dont le premier tome nous plonge dans une guerre secrète entre deux confréries qui le sont tout autant.

Autoédité en décembre 2018, l’auteure nous présente son primo roman et je le remercie de m’avoir proposé ce SP.

Pour quels lecteurs ?

– Tout public

– Fans de fantastique et de bit-lit

– Personnes souhaitant créer une société secrète

L’intrigue

Alors que Rose partage sa vie entre son travail de guide touristique à Venise et son amour pour Alessandro, trois membres de l’une des plus anciennes confréries secrètes de la ville prétendent vouloir les protéger d’un terrible danger.
Alessandro apprend alors la vérité à son sujet : il est le descendant de l’actuel dirigeant de la confrérie Retoni, fondée en 1778 à Venise. Il n’était en réalité qu’un bébé lorsque la grande guerre s’est déclarée et qu’il a perdu ses parents, vingt six ans plus tôt. 
Éloigné du pouvoir pour garantir sa protection, il doit maintenant reprendre cette confrérie et éviter une nouvelle guerre, prête à éclater à tout instant.
Aidés des griffons, farfadets et autres créatures fantastiques, Rose et Alessandro devront faire confiance à leurs nouveaux alliés pour combattre des forces obscures et créer de nouvelles alliances à travers le monde.

Mon avis

Si l’histoire est relativement simple, elle reste efficace. L’univers fantastique est très bien amené, riche et développé en douceur grâce au procédé de l’étrangement*. D’ailleurs, l’auteure ne se contente pas d’utiliser la narration à la première personne pour immerger le lecteur, mais la narration à focalisation multiple. Ainsi, le roman entier est découpé en 3 parties alternant le point de vue de Rose et Alessandro.

Les nombreuses péripéties, quant à elles s’enchaînent naturellement. Le suspens est là, on ne s’ennuie pas et mieux que ça, on en redemande.

Si publier un premier roman n’a rien de facile, tenter l’expérience avec une série se révèle encore plus compliqué. Et pour ce qui est de ce roman, j’ai bien peur qu’il y ai encore un peu de travail.

En effet, je parlais plus haut de suspens et c’est là qu’on retrouve le premier point faible. Si l’auteure s’efforce d’épaissir le voile de mystère autour des personnages et des confréries, elle les résout ou les explique trop vite. Résultat un suspens existant, mais un peu plat.

Au niveau des personnages, on remarquera que ceux-ci sont trop nombreux et globalement pas assez développés. À l’exception de Rose et Alessandro, les personnages primaires et secondaires ne sont pas assez travaillés, ce qui les rend moins attachant.

Par ailleurs, j’en profite pour aborder le délicat sujet de la mort des personnages. Pour être efficace, ce phénomène générateur de pathos doit être proportionnel à l’importance de ce personnage. Sans spoiler, la mort d’un personnage de premier plan intervient assez tôt et est racontée en quelques lignes. Du coup, cette mort m’a laissé de marbre. Dommage.

Mais là où le bas blesse le plus reste le style. On sent que l’auteure n’est pas complètement à l’aise avec sa focalisation, car la narration à la première personne laisse émerger, par endroits, un autre narrateur, à la troisième personne. En parallèle, on retrouve un certain nombre d’erreurs liées au manque d’expérience (incises bavardes, répétitions, coquilles et erreurs de ponctuation).

Pour moi, ces fautes sont d’autant plus dommage, qu’elles alourdissent le style et entravent le plaisir de lire. Bref à améliorer de toute urgence.

Le Verdict

En résumé Rose & Alessandro : les confréries secrètes est un bon premier tome qui laisse présager une série superbe, à condition de le retravailler. En l’état, cette œuvre à du potentiel, mais qui n’est pas exploité de la meilleure manière.

Entre le style, les personnages et quelques petites retouches sur l’intrigue, il y a déjà beaucoup à faire et je ne serais pas étonnée que l’ensemble double le volume de ce premier tome. Si je ne connais pas le reste du déroulé scénaristique de la série, on pourrait largement couper ce tome en eux une fois les corrections effectuées.

En ce qui me concerne, affaire à suivre avec son auteur, bien évidemment.

* L’étrangement est un procédé littéraire visant à faire découvrir un univers (réel ou fictif) aux lecteurs à travers les yeux d’un personnage (le plus souvent le protagoniste) en même temps que celui-ci. Pour ce faire, on utilise généralement la narration à la première personne.

Book in progress

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s