[Aventures/Noir] Hier Encore par Luca Tahtieazym

hier-encore

Bonjour & Bonne Année à tous !

Pour cette première chronique de l’année, je vous propose de vivre une aventure humaine au cœur des terroirs français. Paru en novembre dernier en autoédition, Hier Encore est le 9ème roman de Luca Tahtieazym, un jeune, mais prolifique auteur, puisque son premierné, Le Chaos, est sorti en 2016.

Un grand merci pour cette belle découverte.

Pour quels lecteurs ?

– Ados-adultes

– Amateurs de romans d’aventures sombres

– Personnes souhaitant installer leur intrigue dans le passé.

L’intrigue

Des gosses qui dansent au bord du précipice.
Une fugue.
Une odyssée.

Et vingt ans plus tard, les fantômes du passé qui viennent réclamer leur dû…

Mon avis

Les gosses en question sont Élise, son frère Simon et Romain, un gamin de la DDASS. 3 écorchés vifs qui ont décidé de fuir la fatalité pour repartir à zéro, loin de l’Houmeau, là où les gens sont libres : dans le maquis.

Ce roman est divisé en 3 parties. La première, consacrée à la fugue des 3 enfants, installe l’intrigue et développe les personnages. La seconde, nettement plus courte sert d’interlude entre la première et la dernière partie, elle les lie en quelque sorte. Pour la dernière, sans vous spoiler, je dirais simplement que c’est le début des choses sérieuses.

On saluera le travail des personnages, aussi bien pour les protagonistes que pour les personnages secondaires et certains tertiaires. Très bien campés, leur performance est poignante de réalisme. Comme quoi, ordinaire ne signifie pas toujours banal.

Côté style, c’est bien simple. Rien à redire. L’incipit in medias res nous plonge directement au cœur de l’action et l’auteur fait tout son possible pour nous maintenir en haleine de la première à la dernière page. Que demander de plus ?

« Force est de reconnaître que plus ils avalaient les kilomètres, plus les métabolismes s’accommodaient des difficultés. La chaleur n’avait pas plus de prise sur l’abnégation des fugueurs que le découragement ou l’absence de repères. On balançait la jambe en avant et on enchaînait. Sans se poser de questions. Sans se lamenter mais sans se réjouir.

Marcher. Marcher. Marcher encore et toujours.

Se laisser aimanter par la terre quand l’heure était venue d’installer le campement. Amortir la chute. Encaisser. Ne plus parler. Juste attendre que la nuit tombe, que le sommeil vienne. Puis reprendre la route. »

Mon seul bémol sur cette œuvre concerne son genre. Annoncé comme un thriller, je pencherai plus pour un mélange entre roman d’aventures et roman noir dont le premier genre correspondrait à la première partie et le second aux suivantes. En effet, malgré ses nombreuses péripéties, la première partie du livre reste empreinte de longueurs. Même si elles ne nuisent pas à la lecture, elles éliminent d’emblée ce roman de la catégorie thriller. D’autre part, sans être question d’exotisme, on retrouve bon nombre de caractéristiques de ces deux genres dont principalement : la couleur locale, des péripéties violentes, des personnages simples, un climat pessimiste, un fort ancrage social.

Donc si vous carburez à coup de thrillers survoltés, vous serez probablement déçu, sinon foncez.

Le Verdict

Avec son intrigue réglée au cordeau ses personnages attachants, ses nombreuses péripéties et sa bonne dose de mystère, Hier Encore est un excellent roman. En prime, il vous apportera le soleil qui manque cruellement pendant l’hiver et vous offrira une balade généreuse au cœur de nos chères provinces.

« Le paradoxe de la condition humaine, c’est qu’on ne peut devenir soi-même que sous l’influence des autres. ».

L’ouvrage s’ouvre sur cette citation de Boris Cyrulnik est force est de constater que chaque page en est une illustration parfaite.

En résumé, une belle découverte autant pour le roman que son auteur. Avec 9 romans à son actif en 2 ans, Luca Tahtieazym est un véritable marathonien de l’écriture et il nous prouve que quantité peut rimer avec qualité. D’ailleurs, si vous désirez en apprendre plus sur lui et son parcours je vous propose cet article made by Amazon. Et pour le suivre, rendez-vous sur Facebook.

Suivez le lien pour vous procurer ce livre.

coupdecoeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s