[SF-Steampunk] Ecosphère 1 : Le laboratoire englouti par Chlodion Gossart

Ecosphère,-tome-1-le-laboratoire-englouti

Bonjour à tous,

Depuis de nombreuses années, l’engouement pour le roman est tel que les formats courts (nouvelles, recueils et novellas) se sont retrouvés relégués au second plan. Mais c’était sans compter sur l’essor du numérique et de l’autoédition.

C’est dans cette veine qu’a choisi de s’inscrire Chlodion Gossart avec sa série Écosphère. Un savant mélange entre SF et steampunk publié en juin dernier par l’intermédiaire de Librinova.

Un grand merci à l’auteur pour cette belle découverte.

Pour quels lecteurs ?

– Tout public

– Fans des littératures de l’imaginaire

– Personnes voulant se lancer dans l’écriture d’une novella.

L’intrigue

Dans un monde où les humains naissent avec une Affinité, la marque donnant le pouvoir de maîtriser l’un des quatre éléments naturels, Arane grandit privée de ce don. Malgré les tabous qui entourent l’usage de la technologie, l’adolescente s’est réfugiée dans la conception de machines pour tenter de combler son handicap… Jusqu’au jour où elle hérite d’un orbe capable de contrôler la nature : l’Écosphère.

Mon avis

Entre rusticité et modernisme, le monde d’Excelior se trouve résolument à la frontière entre la SF et la fantasy. En effet, l’univers assez sobre et naturel contraste avec la présence d’IA. Ajoutez à cela des considérations toutes particulières vis-à-vis des matières premières et vous obtenez un soupçon de steampunk pour rehausser le tout et lui donner sa signature caractéristique.

Un mélange des genres qui n’est pas sans rappeler certains épisodes de Final Fantasy. Par ailleurs, on y retrouve des petites références empreinte à la japanimation, ouvrez l’œil pour ne pas passer à côté.

Simple et sans fioritures, le style et pourtant d’une redoutable efficacité. En effet, les chapitres courts, un rythme dosé en fonction de l’action et les multiples péripéties le rendent même addictif. Quant aux descriptions, elles sont de longueurs adéquates pour se représenter les lieux et les personnages.

Côté personnages, justement, leur nombre limité et leur introduction au compte goutte facilite l’immersion. Globalement bien campés et très identifiables, on remarquera une tendance à la virilité chez les femmes, quitte à faire passer certains hommes pour des lavettes.

Cerise sur le gâteau, une bonne dose d’humour teinté d’ironie.

Le Verdict

Force est de constater que Le laboratoire englouti est un premier opus plein de promesses. Il respecte les contraintes de la novella* sans verrouiller l’intrigue. Et que dire de sa couverture signée Winnie Joe, si ce n’est qu’elle est sublime et donne vraiment envie de découvrir l’univers d’Écosphère.

Personnellement, il m’a complètement happée, à tel point que je ne voyais plus les pages défiler. Vous pouvez compter sur moi pour dévorer la suite des aventures d’Arane et vous informer de chaque nouvelle sortie ici.

Vous l’aurez compris, cette novella est tout simplement addictive. Elle vous embarque dans un univers très coloré dans lequel on aimerait bien rester, même après la dernière page.

Si vous aussi vous voulez suivre Chlodion Gossart, rendez-vous sur son site, son site auteur, Facebook & Twitter.

*Contrairement aux idées reçues véhiculées sur le net, la novella n’est ni un concept marketing ni un roman court, mais bien un genre à part entière. Si l’on considère qu’elle ne doit pas dépasser une centaine de pages, il serait réducteur de ne considérer que ce paramètre. En effet, la novella se différencie de la nouvelle par un plus grand nombre de péripéties, ainsi qu’un développement plus poussé des thèmes et personnages. Et se distingue également du roman en laissant de côté le volet social (si cher à la SFFF).

Suivez le lien pour vous procurer ce livre.

coupdecoeur

4 réflexions sur “[SF-Steampunk] Ecosphère 1 : Le laboratoire englouti par Chlodion Gossart

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s