[Romance] Les nids de Van Gogh par Evelyne Larcher

les nids de van gogh

Bonjour à tous,

Dans quelques mois, vous roulerez ou vous envolerez peut-être vers des vacances bien méritées. D’ailleurs, peut-être êtes-vous déjà en pleins préparatifs.

La plupart du temps, vacance rime avec famille, enfants ou simplement couple. Evelyne Larcher est partie de ce constat et à décider d’envoyer Autumn en Bretagne en plein mois de septembre. Exit la farniente sur le sable et bonjour le ciret pour des vacances, loin d’être de tout repos.

Les nids de Van Gogh est un primo roman signé Evelyne Larcher. Autoédité par le biais de Librinova le 22 février 2018.

Un grand merci à l’auteure pour cette découverte.

Pour quels lecteurs ?

– Tout public

– Inconditionnels de la chick-lit ou des romances

– Personnes souhaitant insuffler de la poésie dans leurs récits.

Fuyant un chagrin d’amour, Autumn se réfugie en Bretagne, loin de ses souvenirs et de son quotidien. La propriétaire de l’hôtel où elle séjourne, intriguée par cette jeune femme solitaire, décide de la prendre sous son aile. Elle lui présente Hervé, un habitué des lieux, qui trouble Autumn et, rapidement, la séduit. Peu à peu, la jeune femme comprend qu’un lourd secret lie son prétendant et la gérante de la pension et les fige dans le passé. Ces trois personnages blessés par la vie devront s’unir pour briser les non-dits et, enfin, se reconstruire. Ponctué de citations de Van Gogh, ce roman évoque la quête de soi à travers l’autre, la recherche de l’épanouissement, qui n’est possible que lorsque nous sommes soutenus et aimés. Car, comme le dit le célèbre peintre :

« Être amis, être frères, aimer, cela ouvre la prison par puissance souveraine, par charme très puissant ».

Cette romance écrite à la première personne nous plonge dans la peau d’Autumn. Une trentenaire métisse à la crinière flamboyante et au tempérament de feu. Meurtrie par une relation exclusive, elle veut néanmoins encore croire au bonheur à deux.

Le récit au passé se trouve entrecoupé de citations issues des Lettres à Théo de Vincent Van Gogh. Ces citations, savamment choisies pour accompagner l’intrigue lui donne un petit côté Paris-Manhattan. Ces dialogues hors du temps, sont également l’occasion de prendre de la hauteur et d’aborder les thématiques propres au roman :

Présent depuis la couverture, les nids symbolisent la vie de famille avec ses hauts et ses bas, mais aussi ses secrets et non-dits. Du bonheur à la douleur de retrouver le nid vide où seuls les souvenirs subsistent.

Les peintures et écrits du maître sont aussi des témoignages, en filigrane, des relations humaines. Amour, amitié, fusion et trahison… Son cortège d’émotion nous invite à repenser notre façon d’être avec les autres.

Côté style, on appréciera sa fluidité et ses descriptions empruntent de poésie pour un rendu global agréable et léger. Si vous aimez la lecture reposante, vous serez servi.

À force d’avancer, les yeux rivés au sol, je parvins à ne plus détacher dans cet entre-lac des rues, d’immeubles et de toits blanchis par le froid, qu’un territoire vierge sur lequel je divaguai. Et me déportai vers l’océan coléreux où s’ébattait une sirène pâle, aux cheveux incandescents comme de la lave en fusion.

Cependant, tableau n’est pas non plus parfait et s’est bien dommage au vu de tous les excellents points que nous venons de voir.

Selon moi, le plus gros point noir de ce livre est double et vient de la narration. D’un côté, l’abondance de discours rapporté contribue à éloigner les personnages du cœur de l’action, ce qui nuit au rythme dans des moments cruciaux. De l’autre, le rythme – justement – de la narration ne suit pas celui de l’intrigue lorsqu’il devrait être rapide. Ainsi, les révélations n’ont malheureusement pas l’effet escompté.

En parallèle, on retrouve, en plus des coquilles résiduelles, quelques incohérences ou rapidité qui mériteraient un peu de développement pour disparaître.

Le Verdict

Il faut bien le dire, je n’ai jamais été adepte des romances dégoulinantes d’eau de rose. Avec son tempérament un brin garçon manqué, Autumn est bien loin des héroïnes guimauves qui se laissent conter fleurette par le premier venu.

Ce qui m’a happé dans ce livre, c’est ce mélange de romantisme, d’amitié et d’arts. Ainsi, malgré ses défauts, il n’en reste pas moins prenant. Au fil des chapitres, la romance prend une tournure d’intrigue policière, apportant son lot de mystères amplifiés par les non-dits. Et Autumn de naviguer entre vérité, mensonges et faux-semblants pour démêler les fils du passé trouble.

Un voyage relaxant à travers la lande bretonne. Idéal pour s’évader ou fuir la grisaille et anticiper vos futures vacances.

Avec une relecture efficace et quelques améliorations, Les nids de Van Gogh aura toutes les qualités pour devenir une romance palpitante et addictive.

Retrouvez Evelyne Larcher son blog, Facebook et Librinova.

je recommande

Publicités

3 réflexions sur “[Romance] Les nids de Van Gogh par Evelyne Larcher

  1. Merci Leona pour ce commentaire très explicite et constructif. Je n’avais sollicité l’avis d’aucun beta lecteur avant de publier. Celui-ci pointe réellement le doigt sur ce qui ne va pas et reprendre le texte avec tous les conseils en tête sera très plaisant. Merci et à bientôt pour une prochaine critique concernant un autre roman. Je l’espère vraiment.

    J'aime

    1. De rien, le gros avantage de l’autoédition est justement la possibilité de modifier votre œuvre à volonté pour gommer (progressivement ou d’un coup) tout ce qui peux l’entacher. Pour le suivant, je vous recommande vivement de passer par la bêta lecture (entre 3 à 5 lecteurs, car certains apportent un regard plus superficiel que d’autres). Je vous garantis que vous apprendrez énormément grâce à eux.
      Comptez sur moi pour votre prochain roman ^^.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s