[Steampunk] Course en Cercles par Tesha Garisaki

course en cercles

Bonjour à tous,

Mise en condition, examen écrit ou encore test de QI, il existe moult techniques de recrutement et le hasard fait partie intégrante du processus. Dans Courses en Cercles, Tesha Garisaki vous propose de jouer votre avenir sur une course. Une nouvelle steampunk parue ce 20 novembre chez Realities Inc. que je remercie pour ce SP.

Pour quels lecteurs ?

– Tout public

– Amateurs comme inconditionnels des genres de l’imaginaire

– Personnes souhaitant se lancer dans l’écriture d’une nouvelle

Le général Demézières aurait besoin de recruter des personnes dotées de talents pour constituer une armée chargée d’apporter la paix dans les six duchés. On lui recommande le baron Firenze, un « opportuniste de génie » dont il va mesurer les aptitudes en le confrontant à son frère Lionel dans une course à la chance.

D’emblée, on constate que cette nouvelle revisite la célèbre fable de La Fontaine : Le lièvre et la tortue. Comme je tiens à préserver le suspense, je ne préciserai pas qui de Lionel ou du baron Firenze incarnerait l’un ou l’autre personnage. Cependant, ce récit se distingue du classique tant par les personnages supplémentaires qu’il apporte et les enjeux de la course. Ces variables changent la donne modifiant ainsi la fin et bien évidemment, la morale.

Loin de tourner en rond, Course en cercles nous donne à réfléchir sur nos choix – même les plus minimes – et leurs conséquences. À la manière des engrenages, ceux-ci se distinguent en deux dynamiques opposées :

La vie n’est qu’une succession d’engrenages. Prenez le mauvais et vous serez pris dans un cercle vicieux, prenez le bon et vous serez pris dans un cercle vertueux.

Le style riche et fluide capte l’attention du lecteur et propulse l’intrigue jusqu’au dénouement… assez inattendu.

Le Verdict

Une excellente nouvelle qui m’a donné envie de découvrir cette auteure. Loin de débuter, cette spécialiste des formats courts en compte déjà 19 à son palmarès depuis 2012.

De quoi vous familiariser avec le steampunk, genre encore sous-représenté, lors des longues soirées d’hiver.

Envie de découvrir Realities Inc. ? Rendez-vous ici.

je recommande chaudement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s