[Documentaire] Libérer son écriture et enrichir son style par Pascal Perrat

doc 1

C’est bientôt les vacances ! Quelle merveilleuse occasion pour travailler entre deux séances de farniente. Afin de vous aider pour vos devoirs, je vous ai trouvé un petit livre passe-partout et assez complet qui vous aidera à plusieurs niveaux. Publié chez Victoires Éditions, Libérer son écriture et enrichir son style, est, à ce jour, le best-seller de l’auteur.

Poète primé par l’Académie Française et scénariste, Pascal Perrat est considéré comme un mentor de l’écriture sous toutes ses formes. Il a créé, en 1988, un organisme de formation. Depuis, les ateliers d’écriture et les écoles de journalisme s’inspirent de cet ouvrage incontournable.

Pour quels lecteurs

– Tout public

– Auteurs en herbe comme confirmés.

Avant d’entrer en matière, je tiens à préciser que j’appuie ma chronique sur la première édition de l’œuvre !

Dans son avertissement, l’auteur pose le décor :

« Ce livre n’est pas un guide, un ouvrage didactique présentant les notions essentielles de l’art d’écrire. Son propos n’est pas d’apprendre comment rédiger un article, mais comment libérer son imagination et la mettre au service de son style. »

Nous voilà prévenus ! Maintenant, regardons ensemble les promesses des quatre chapitres.

Le premier est assez théorique. Il propose de différencier l’écriture imaginative de l’écriture fonctionnelle. C’est cette dernière que les écrivains utilisent ; mais si vous êtes amené à insérer des écrits techniques tels que des comptes-rendus ou articles de journaux fictifs, il est important de bien connaître les deux et de savoir comment procéder. Il revient également sur les blocages récurrents et les dédramatise. Ainsi vous ne pourrez plus trouver de fausses excuses pour ne pas écrire.

Le second est une mine de conseils visant à libérer votre écriture et vous aider à sortir des sentiers battus. En d’autres termes, détourner les clichés n’aura plus de secret pour vous. S’il est assez court, il est néanmoins efficace.

Le troisième est certainement l’un des plus importants. Il porte sur les 5 sens en partant du constat que, la plupart du temps, nous n’en utilisons majoritairement qu’un seul au détriment des quatre autres. Le but ici est de tout ressentir à nouveau. En effet, nous sommes déjà des « être-pensant », alors nous devons redevenir des « êtres-sentant ». Ce chapitre comporte aussi des listes de vocabulaire lié au thème. Vous pouvez les augmenter au fil de vos lectures.

Le dernier est très intéressant. Il traite à la fois des techniques rédactionnelles et des procédés journalistiques ayant pour objectif de vous aider à accrocher le lecteur. Je déplore la mise en avant de seulement trois figures de styles (analogie, comparaison et métaphore) dans le but de bien les différencier. Mais c’est tout de même important pour éviter les formules stéréotypées. D’ailleurs, en parlant de clichés, une liste alphabétique relativement longue, et non exhaustive, figure dans ce chapitre.

Si la seconde partie du chapitre semble ne rien à voir avec l’écriture imaginative, les techniques qui y sont développées peuvent néanmoins la servir. Il suffit d’un peu de bon sens pour les adapter.

Ces quatre parties sont écrites dans un style simple et léger. Beaucoup de citations viennent appuyer les propos de l’auteur ainsi que des exemples à imiter, ou pas. Enfin vous y trouverez pas moins de 154 exercices.

Justement à ce propos, à la fin de l’ouvrage, un cahier entier y est consacré. Il en compte 308 que vous pouvez faire et refaire à volonté et sans modération ! Peut-être vous aideront-ils à trouver de l’inspiration et à vaincre le syndrome de la page blanche.

Le Verdict

Le grand plus de ce documentaire est sa vocation participative. Je m’explique : une fois que vous l’aurez englouti et que vous aurez médité les bons conseils dont il regorge, vous tomberez sur l’adresse e-mail de l’auteur. Si vous connaissez des exercices que vous souhaitez lui soumettre, à vous de jouer ! Vos idées viendront augmenter une future édition.

Qui dit devoirs dit corrections et je vous vois déjà venir avec LA question : comment savoir si on a réussi ou si on est à côté de la plaque ? Pas de panique, des conseils viennent à votre rescousse. Ensuite, vous êtes le seul juge de votre propre style. Les refaire plusieurs fois vous aidera à l’affiner.

Pour une première édition, cet ouvrage est tout simplement génial et il serait dommage de s’en priver. Même si je n’ai pas lu la dernière (parue en 2010), vous pouvez y aller les yeux fermés.

Vous souhaitez faire durer le plaisir, alors rendez-vous sur le blog de l’auteur à cette adresse : http://www.entre2lettres.com/

Exercices, conseils, coaching et les autres ouvrages de Pascal Perrat vous y attendent.

Must read !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s